A Ruaux: Les "Vieux" racontent que...

Publié le par Le Ruaudais d'adoption

" Les Fous de Ruaux "     

                                          

                                        A Ruaux: " Les Vieux  racontent..."                                                  
                                                     

Légende sur Ruaux



Un beau matin, horreur ! Une vache s'est oubliée...devant l'église !

Que faire?...Sinon, pousser l'église.

Et, allégrement, tous les gars de la paroisse poussent l'église,et poussent l'église.

L'un d'eux avait posé sa jacque ( veste ) qui fut trés vite repérée par un voleur.

Se retournant et ne voyant plus son habit, le gars en question s'écrie:

            " Regardez, nous avons drôlement poussé, je ne vois plus ma veste ! ".


Vu sur le livre de Mr Marcel Valzer ( Ancien Instituteur à Ruaux ).

 En passant par Plombières ...Viens à Ruaux.


- Ruaux - Les fous de Ruaux -
    
                                                 
Légende sur Ruaux

La corde de laine de Ruaux 

   Devant la porte de l'église de Ruaux, on vit un jour un certain immondice, dèposé la par je ne sais quel quadrupède.Grand émoi parmi les fidèles scandalisés auxquels il répugnait de franchir le dégoûtant passage.

Les notables s'assemblèrent aussitôt en conseil afin d'aviser au moyen de remédier à cet état de chose qui menaçait d'amener ed graves désordres dans cette paisible paroisse.

   Le plus ingénieux de cette docte réunion proposa la démolition de l' église pour la reconstruire à une distance raisonnable de l'ordure.Le plus érudit objecta que cela occasionnerait de grand travaux et des frais concidérables.En même temps, il exposa un expédient moins compliqué et infiniment moins dispendieux: il s'agissait au moyen d'une trés forte traction de faire reculer l'édifice tout d'un bloc...

   Cette proposition fut adoptée à l'unanimité.Avec de la laine filée on confectionna rapidement un câble que l'on fixa à la partie posterieure de l'église.Et tous les habitants de la localité se mirent à tirer de toutes leurs forces sur cette corde.A ce moment passait un étranger qui, aprés s'être informé de la cause de ce remuement colossal, prit une houe qui se trouvait prés de la et transporta l'ordure insolite à plusieurs mètres de l'entrée du temple en criant: "Cela va ! Tirez toujours ! ". La corde s'allongeait sensiblement, ce qui faisait croire au naïfs Ruaudais qu'ils avaient mis l'édifice en mouvement ! Ils continuèrent donc à tirer avec une ardeur incroyable. Enfin harassés et la corde ne voulant plus s'allonger, ils s'arrêtèrent et coururent de l'autre côté du bâtiment pour juger du résultat de leurs efforts.

   Voyant que l'édifice était éloigné de l'ordure, ils furent émerveillés d'un tel succès et détachèrent pieusement la corde de laine qui fut longtemps conservée en témoignage de cette action mémorable.

                                                                                       Paru dans " le pays lorrain " 1921.

Vu sur le livre de Mr Marcel Valzer ( Ancien Instituteur à Ruaux ) - Ruaux à la Belle-Epoque.


- Ruaux - La corde de laine de Ruaux -Les Fous de Ruaux.



Commenter cet article